@colean_moore -

Une ribambelle de tourterelles pour de belles pucelles éprises de nouvelles ritournelles qu'elles mêlent au ciel qui chancelle sur la lamelle grêle
Advertisement
« C'est plus que certain. On cherchera. On trouvera mes larmes. Je suis tordu. L'esprit bancale, désorienté, maudit. Vulnérable. Probablement. Dites-le. Je n'en n'ai plus rien à foutre de vous, d'eux, lui, moi. La vie me dégoute. À quoi bon rester dans une marre où même les aînés semblent attardés. Dieu restera l'unique. Ta gueule à celui qui fera un commentaire sur Dieu. Il est plus réel que toi. Mon corps ne vit plus depuis des lustres. Peut-être que je me suis trop retenu me diras-tu, ou c'est simplement parce que la vie, cette incohérence, n'est pas qu'un territoire où les chairs se rencontrent. Je ne suis pas qu'un parmi tant d'autres ; je suis un mort parmi vous. Vanité. Je m'envolerai en pétales délicats. Je laisserai sur ce sol la rivière de mes larmes que vous prendrez en vos mains pour boire. Alors vous sentirez un changement en vous. Et vous entendrez ma voix vous dire : j'ai vécu pour partir.»
.
.
#drawing #painting #oilpainting #canvas #toile #huilesurtoile #artacademia #fineart #cadre #skull #vanite #petals #roses #naturemorte #crane #black #circle #marble #wip #hashtag #point
@colean_moore Instagram Profile - inst4gram.com
colean_moore
2

« C'est plus que certain. On cherchera. On trouvera mes larmes. Je suis tordu. L'esprit bancale, désorienté, maudit. Vulnérable. Probablement. Dites-le. Je n'en n'ai plus rien à foutre de vous, d'eux, lui, moi. La vie me dégoute. À quoi bon rester da

« Aidez-moi. Saurez vous comment faire. C'est incroyable comme je pourrais me figer et ne regarder que mon avenir inconnu. Je pourrais te regarder marcher dans ma mémoire. Je pourrais vous espérer vainement sans m'en lasser tellement je vous aime. Je cherche une chimère et je rencontre des vents qui me frôlent, profitent de moi avant de s'étioler vers d'autres chairs. Mais je vous aime douces bises. À qui ouvrirai-je mes portes ? À qui m'abandonnerai-je ? On m'a abandonné. Orphelin d'amour, orphelin de chair. Coeur ouvert pour une âme amer. S'ouvrir au monde pour recevoir un coup qui vous ouvre vous. La vie est un glaive au-dessus de nos têtes.»
.
.
#drawing #draw #dessin #women #femme #dosnu #robertoferri #girlbody #courbet #academicdrawing #classicdrawing #fineart #art #bottom #water #blackwomen #proud #african #brown #paper
@colean_moore Instagram Profile - inst4gram.com
colean_moore
3

« Aidez-moi. Saurez vous comment faire. C'est incroyable comme je pourrais me figer et ne regarder que mon avenir inconnu. Je pourrais te regarder marcher dans ma mémoire. Je pourrais vous espérer vainement sans m'en lasser tellement je vous aime. Je

« Je n'y arrive pas, plus. J'essaye mais rien n'y fait. Tout revient, tout retombe, tout resurgit et tout me détruit. Mes yeux tombent sur le malheur personnifié, je pleure l'âme alourdie par tant de retours véhéments. Les lances dans ces corps que je crée sont fichées à chaque fois dans le mien. Vous ne le voyez pas mais je suis hérissé par la débilité de mes émois. Si je parle d'amour je parle de fin et de mort. Oublier est impossible puisque penser à l'oubli annule l'oubli de l'oubli. Si vous étiez près de moi là maintenant je vous aurez regardé et vous aurez vu mes océans se tordre. C'est tout con, je suis con, je mourrai con. Amour. Une lance. Un glaive. Une épée. Une lame. Ton nom. Tes baisers. Vos murmures faussaires. Tes caresses. Amour. Là encore un récit pourrait être écrit,  un manuscrit, un incunable, une bible. Mille et une nuits où mille et une larmes ont été déversées. Je n'y arrive pas, plus. Jamais. Un regard, un abîme. Un amour, une distance, un espace, un vide. Niaiseries à blâmer. Personnage à éliminer. Je dois être éradiquer pour sauver mon être d'une chute plus atroce. Amour. Une ligne droite, une perdition, mon malheur.»
.
.
#drawing #draw #men #menbody #love #texte #fin #dessin #art #fineart #hashtag #point
@colean_moore Instagram Profile - inst4gram.com
colean_moore
0

« Je n'y arrive pas, plus. J'essaye mais rien n'y fait. Tout revient, tout retombe, tout resurgit et tout me détruit. Mes yeux tombent sur le malheur personnifié, je pleure l'âme alourdie par tant de retours véhéments. Les lances dans ces corps que j

« Si je vous invite à marcher avec moi, viendriez-vous ? Sur une allée que j'aurai façonné pour l'occasion, un chemin de marbre frangé de jacarandas, de  volubilis, de coquelicots et de roses Charles de Gaule ? Je vous tiendrai la main pour vous guider sur ce sentier et sans mots prononcer je vous dirai tout de moi ! Êtes-vous prêts à m'écouter ô intrépides petites gens ? Je vous convrirai d'une ombrelle ravissante pour ne pas que vous attrapiez un coup de soleil. Vous n'aurez pas besoin de souliers, le marbre sera propre et frais, nous irons ensuite plonger nos pieds dans le hyalin irisé d'un lac que j'aurai pensé grand, limpide, sans impuretés : uniquement des carpes dorés qui nageront avec indolence. Après tout cela, je vous offrirai dans un calice en or blanc une parcelle de mon âme que vous garderez précieusement, d'accord? J'aurais ainsi un bout de moi aux quatre coins du monde! Je vous présenterai aussi mon Amant que vous verrez brièvement sous une tombe de cristal. Et enfin, chers petits benjamins, je vous embrasserai le front en adieux et vous repartirez ensuite en ayant oublié de moi tout ce que vous aurez appris ! Vous aurez, cependant gardé mon morceau d'âme. »
.
.
#drawing #paintings #paint #art #finart #canvas #toile #tableaux #cadre #oilpaintingartist #oilpaintingoncanvas #nonfinito #bleue #sky #marble #lauwrencealmatadema #bouguereau #gold #golden #robertoferri #trees #nature #landscape #peinturehuile #hashtag #artwork #russianart
@colean_moore Instagram Profile - inst4gram.com
colean_moore
9

« Si je vous invite à marcher avec moi, viendriez-vous ? Sur une allée que j'aurai façonné pour l'occasion, un chemin de marbre frangé de jacarandas, de volubilis, de coquelicots et de roses Charles de Gaule ? Je vous tiendrai la main pour vous guid

« Les journées qui vont s'enchaîner apportent dans leur course un nouvel accablement. En ce jour où le Vent a soufflé et où la pluie tomba, un océan était sur le point de couler sur mes joues. Je regardai le vide et je vis deux tourments récents. L'un devenait illusion tandis que l'autre devenait impossibilité. S'étaient alors battus en moi des émois violents : les trains qui passaient m'attiraient, une terrible envie de hurler me rongeait. Mes espérances se fanaient puis j'attendais. Je voulais. Je veux. Je voudrais. Mais je n'aurai rien. 3 est un chiffre de malheur. Une chanson la lame d'un glaive affûté. L'eau sur laquelle je glisserai sera un étang. Non loin d'un château. Des demain je m'y rendrai. Et dans la nuit aurorale je m'y noierai après avoir bu mille et une bouteilles de vin. Quel prince se penchera au-dessus de moi ? Quel prince me verra ? Si vos yeux voient, ils ont sûrement déjà vu ledit endroit. Je suis à la trentième bouteille depuis hier. Je pleure. Toi. Viens. Ou pars sans me chercher ni me regarder. Je ne le supporte plus.»
.
.
#dessin #dibujo #drawing #paper #art #fineart #texto #litterature #frenchlitterature #poems #iamb #landscape #landsapaint #castle #love #gay #draw #water #plants #nature #traveler #aventure #hashtag #point #lineas #livre #editionflammarion #editiongallimard #books #men
@colean_moore Instagram Profile - inst4gram.com
colean_moore
1

« Les journées qui vont s'enchaîner apportent dans leur course un nouvel accablement. En ce jour où le Vent a soufflé et où la pluie tomba, un océan était sur le point de couler sur mes joues. Je regardai le vide et je vis deux tourments récents. L'u

« Il céda. La facilité avec laquelle cela se passa l'effraya tout en l'émerveillant, non sans le confondre aussi. Il me confia ses doutes, pleura sur mon épaule en me demandant avec force sanglots : “ Ne suffis-je pas à ceux-là ?” impuissant et confus je ne répondis point. Il céda. Il sent toutes les mains qui l'ont touché, tous les souffles qui l'ont aéré, Ô vicieuses félicitées, toutes les lèvres qui l'ont embrassé pour faire naître sur son corps éteint des brasiers... Il pleura en me disant : “ Voilà que j'y croyais mais qu'un regard et des mots ont fait tout s'effondrer.” Compatissant je tenais son épaule. Il pleura. Dans son coeur un Malin battait le sol ; dans son âme c'est une brèche qui s'ouvrit. Celui qui céda et qui pleura portait le même nom que moi. De plus, lui et moi hébergions la même âme. Nous pleurâmes. Nous nous enlaçâmes et nous criâmes : “ Que sommes-nous après que vos semences eurent été lâchées sur nos peaux?”
Nous pleurâmes et nous mourûmes.»
.
.
#drawing #dessin #comics #comicsbody #menbody #muscles #arms #biceps #abs #triangles #tatoos #paper #men #homme daddybody #strongbody #model #menfit #art #fineart #hashtag #point
@colean_moore Instagram Profile - inst4gram.com
colean_moore
2

« Il céda. La facilité avec laquelle cela se passa l'effraya tout en l'émerveillant, non sans le confondre aussi. Il me confia ses doutes, pleura sur mon épaule en me demandant avec force sanglots : “ Ne suffis-je pas à ceux-là ?” impuissant et confu

Advertisement
« .... Je cherche. Ton nom me fait trembler. J'ai plus rien à dire. Ne dis rien alors. D'accord. Mais attendons un instant, avez-vous déjà entendu mon... Non rien en fait. Il semble aussi que je sois schizophrène. Plus de quatre personnalités. Qui vous parle. Vous ne le saurez pas ! D'autres vont naître. Mais ils auront tous le coeur faible auprès des hommes. Tu les sensibilises. Les mots suprêmes vont à toi.... »
.
.
#drawing #dessincrayon #draw #art #fineartpainting #bodybuilding #musclesandtattoos #corps #menstyle #menbodybuilding #homme #boy #gaymodel #lgbtq #pencil #paper #hashtag #point
@colean_moore Instagram Profile - inst4gram.com
colean_moore
0

« .... Je cherche. Ton nom me fait trembler. J'ai plus rien à dire. Ne dis rien alors. D'accord. Mais attendons un instant, avez-vous déjà entendu mon... Non rien en fait. Il semble aussi que je sois schizophrène. Plus de quatre personnalités. Qui vo

« J'ai ce soir vue sur mon lit. Ainsi vide de mon corps il m'apparaît immense, d'une largesse effrayante. C'est un champ où seul je me coucherai avec tristesse. Les larmes qui couleront rempliront cet espace et je flotterai ou m'y noierai. Les draps dessinent de grandes vagues écumeuses ; les oreillers des rocs imposants. Je voguerai ce soir dans cet océan à la recherche d'un phare, d'un signe de vie qui puisse m'accompagner dans mon naufrage. Combien de temps ? Vers où ? Vers qui ? 
Ce soir encore j'ai le coeur qui palpite et les mains qui s'échauffent. Un univers de lignes m'environne tandis qu'en mon âme luit ton sourire. Quand vais-je t'oublier ? Combien de temps ? De quelle manière ? De qui s'agit-il ?
Je tremble. Je vais crier. Je vais sombrer. Pourquoi ? Pourtoi ? Pourtemps ?»
.
.
#drawing #dessin #men #body #menbody #menfit #cuerpo #design #draw #muscles #arms #biceps #abds #paper #texte #litterature #words #rupikaur #poem #letters #grey #blackandwhite #gay #boy #homme #art #fineart #hashtag #point
@colean_moore Instagram Profile - inst4gram.com
colean_moore
3

« J'ai ce soir vue sur mon lit. Ainsi vide de mon corps il m'apparaît immense, d'une largesse effrayante. C'est un champ où seul je me coucherai avec tristesse. Les larmes qui couleront rempliront cet espace et je flotterai ou m'y noierai. Les draps

Advertisement
«J'ai baissé la tête et les bras dans un élan simultané. Tout s'est éteint sauf mon coeur qui bat l'espoir. Pandore fut mon corps, tous mes maux avaient enseveli mon espoir, aujourd'hui il m'en reste encore mais il se pourrait que je m'en sorte si la cause de mes tourments devient plus docile envers moi. Cette cause est une multiplicité, des rameaux ramifiés, des Hécatonchires. Je vais encore me laisser battre, secouer, détruire par le chagrin coagulé et ensuite, quand mes larmes auront tari, là je pourrai relever la tête en fixant le loin par où naîtra l'aube. Je marcherai droit sans regarder derrière ni autour les harpies. Je tracerai vers la paix. Toutefois, à celui qui voudra, je laisserai comme Arianne un fil d'or pour qu'il me suive. À la fin du parcours, s'il a reussi à faire tout le chemin sans abandonner, mes bras s'ouvriront pour lui, pour Toi, mirage de mes nuits. Mais attention, le fil perçoit les fourbes, il se rompra dès que l'un d'entre eux le touchera, alors plus personne ne me suivra, et en solitaire comme longtemps je l'ai prévu, je quitterai la terre en partant par les nues.»
.
.
#drawing #portraits #homme #menface #menportrait #art #fineart #academicart #profil #sketches #gaymen #dessins #draw #morning #hashtag
@colean_moore Instagram Profile - inst4gram.com
colean_moore
0

«J'ai baissé la tête et les bras dans un élan simultané. Tout s'est éteint sauf mon coeur qui bat l'espoir. Pandore fut mon corps, tous mes maux avaient enseveli mon espoir, aujourd'hui il m'en reste encore mais il se pourrait que je m'en sorte si la

« Tu as peur ? — Oui.
— De quoi donc ?
— De tout.
— C'est vaste !
— Pas autant que le vide qui m'emplit.
— ... Parle.
— À qui ?
— Lui.
— Je l'ai déjà fait, il reste muet.
— Muet mais pas sourd !
— Pas sourd mais latent.
Avez-vous déjà ressenti... J'ai  oublié. J'ai revu les yeux de mon malheur, ils étaient bleus, verts et gris. Pourquoi je dis tout ça ? Qui s'en préoccupe ? Moi-même. Étrange. Hier je pleurai. Larmes invisibles sur faciès immobile. Aujourd'hui j'ai encore pleuré. La pluie a tombé. Sur ma peau une caresse oubliée, dans mon cou un souffle éthéré, sur mon coeur un tracé enflammé. Pourquoi je dis tout ça ? Sûrement pour rien comme pour la majorité de mes actes. J'ai ouvert mon coeur, on y a lu la poésie sans la comprendre. Qui pour me lire, qui pour entendre mes rimes ? 
La dernière goutte de vin glisse dans mon gosier, déjà je ne perçois plus le monde ; je les revois près de moi, affamés de ma chair mais repoussés par mon amour. Vautours. Une larme perle. Tu m'entends ? J'ai soufflé une vérité.»
.
.

#drawing #dessin #torse #buste #abs #body #muscle #arms #men #menshape #homme #gay #boy #haryguy #bear #triangle #geometrie #circle #robertoferri #art #classicart #fineart #malemodel
@colean_moore Instagram Profile - inst4gram.com
colean_moore
2

« Tu as peur ? — Oui. — De quoi donc ? — De tout. — C'est vaste ! — Pas autant que le vide qui m'emplit. — ... Parle. — À qui ? — Lui. — Je l'ai déjà fait, il reste muet. — Muet mais pas sourd ! — Pas sourd mais latent. Avez-vous déjà ressenti... J'a

« J'ai perdu. 
Plus lâche et faible vous ne trouverez pas. Et qui de ceux qui m'entourent ont entendu l'appel que j'ai lancé ? Eh bien personne. 
C'est triste mais compréhensible. Je finis par agacer, certains ont abandonné, d'autres tentent encore de me comprendre mais je vous dis : je ne me comprends pas moi-même. Du moins pas encore entièrement. Au plus je sais que je vais m'éteindre. Car l'absence de réponses me tue. Un piètre dessin, un message caché, qui saura le déceler. 
Il neige dehors. Tout ce blanc je ne voudrais pas le salir. Mais l'eau non loin coule toujours, givrante, saisissante. La plume esquisse quelques derniers mots pour toi, pour eux, pour vous. Les draps autour de moi seront mes linceuls de soie. Vingt ans qu'est-ce que s'est ? C'est suffisamment longtemps pour partir lentement. Les derniers échos de ce que j'ai pu proférer se perdent dans la brume de vos mémoires. Que vous ai-je apporté fidèles aveugles ? 
Il y aurait-il un lendemain pour moi ? Il n'y aura que des passés répétés où l'amour circule pour me lacérer. Niais ? C'est le cas pour ceux qui décident de penser que l'amour c'est un bonheur. Je n'ai pas le temps de déveloper, les intéressés demanderont. Mais vite, je passe à travers le temps et ma course et bientôt finie ! Allez, je dois m'arrêter, qu'est-ce écrire pour un lecteur qui ne sait pas lire entre les lignes ? Une perte de temps et je n'en ai plus beaucoup. Alors chut !»
.
.
#drawing #dessin #draw #art #cross #body #menbodymuscle #cuerpo #naked #nude #black #drapé #skin #fineart #russianart #artisticstuff #triangle #circle #boi #gayfitness #corpshomme #hommenu #artofinstagram #scarf #robertoferri  #hashtag #litterature #texte
@colean_moore Instagram Profile - inst4gram.com
colean_moore
0

« J'ai perdu. Plus lâche et faible vous ne trouverez pas. Et qui de ceux qui m'entourent ont entendu l'appel que j'ai lancé ? Eh bien personne. C'est triste mais compréhensible. Je finis par agacer, certains ont abandonné, d'autres tentent encore d

« Même les plus beaux vers ne sauraient décrire mes émois. Mais si on essayait de faire rimer quelque fin pour rendre plus volubile ce que je m'acharme à te dire. Avec de longues constatations il m'arrive de te vouloir ici, près de moi malgré la distance de tes regards couleur paradis. Je veux plonger en ton âme mais, violemment, un mur me repousse et là, terriblement, je suis battu de mille secousses. J'ai envie d'attendre que trois vilenies se meurent pour permettre l'épanouissement de mon coeur qui chantera mon bon malheur. Ah! Tant de mots pour si peu. Tant de mots pour en entendre uniquement trois couler de ta bouche. J en est la première lettre, la souche d'un arbre qui, grandissant bientôt, piquera ce qui me touche. Mais en attendant la venue de ce miracle, je t'espère de cent façons tout en te fuyant comme un con. N'oublie pas cette main tendue, il ne reste plus que quatre doigts étirés ; j'aurai beau parler, aveugle tu resteras devant moi, le pauvre condamné. »
.
.
#drawing #dessin #men #menbody #paper #grey #art #fineart #comics #torso #study #academicstyle #russianart #italianart #triangle #géométrie #black #space #hole #philo #hope #fleche #hurt #homme #fitmen #gay #boi #hashtag
@colean_moore Instagram Profile - inst4gram.com
colean_moore
0

« Même les plus beaux vers ne sauraient décrire mes émois. Mais si on essayait de faire rimer quelque fin pour rendre plus volubile ce que je m'acharme à te dire. Avec de longues constatations il m'arrive de te vouloir ici, près de moi malgré la dist

« Que suis-je de plus pour ceux qui mainte fois ont soufflé quelque suavité à mon oreille ? Pourquoi m'avoir attiré à vous pour finalement me jeter par la suite en prétextant des choses qui n'ont de sens que pour vous ? Suis-je à vos yeux l'objet d'un plaisir qui a pour but d'assouvir vous pulsions ou vos fantasmes ? Il va falloir être plus clair car moi je ne comprends plus ce que je suis ni ce que je dois faire. Si mon esprit vous veut comme amants ; vous ne me voulez, apparemment, que comme jouet. J'espère des choses qui finissent toujours par dégringoler sous vos aveux proférés avec un tendre sourire. Ne vous étonnez plus si face à vous mes yeux s'éteignent et ma voix s'amuïe. Peu à peu mes feux s'amenuisent jusqu'à ne plus briller. Alors vous m'aurez perdus. Je tends encore une main à celui qui la voudra.»
.
.
#artstudy #etude #tadema #drawing #draw #pencil #grey #men #manface #portrait #tableau #roses #beardedmen #barbe #red #look #dessin #paper #artwork #sketches #questions #philo #hashtag #point
@colean_moore Instagram Profile - inst4gram.com
colean_moore
4

« Que suis-je de plus pour ceux qui mainte fois ont soufflé quelque suavité à mon oreille ? Pourquoi m'avoir attiré à vous pour finalement me jeter par la suite en prétextant des choses qui n'ont de sens que pour vous ? Suis-je à vos yeux l'objet d'u

— La fille du bus –
« Il est peu de personne qui sache progresser dans différentes dimensions. Majoritairement on reste dans cet espace réel, cette réalité défendue par certains avec une certaine ferveur. Mais prenons les autres, ceux et celles qui si on les mettait dans une pièce, seuls, seraient capable du meilleur. Il leur faudrait rien qu'un instant pour devenir autre et se balader de dimension en dimension avec une aisance exquise. Une chambre deviendrait alors un pays pour certains ; un salon serait un univers pour d'autres. Et pour moi ? Toutes les pièces que j'ai conquis ont connu l'ampleur de mon intérieur. Chez qui je suis passé, subsite une part de moi. Un mur fut ma toile ; un canapé mon radeau ; un matelas ma tombe. Tu ne le vois sans doute pas mais, près de toi, assise comme une reine, le regard plongé en toi qui ne la voit pas, te parle mon âme triste. Apprends à voir en moi, et je t'apprendrai à voir mon âme. »
.
@lonepsi .
#drawings #drawbynight #draw #sketches #bd #case #comicsketch #girl #man #singer #rap #poetry #texte #litterature #hair #taughts #spaceandtime #philosophyquotes #philocosmos #fantasy #world #extraordinaryworld #imagination #pencil #paper #lonepsi #hashtag #lafilledubus
@colean_moore Instagram Profile - inst4gram.com
colean_moore
3

— La fille du bus – « Il est peu de personne qui sache progresser dans différentes dimensions. Majoritairement on reste dans cet espace réel, cette réalité défendue par certains avec une certaine ferveur. Mais prenons les autres, ceux et celles qui s

« Un changement va survenir, on y verra que du feu ! Tu es toujours absent. Je suis toujours vivant. Impossible de défaire le lien. Que dois-je accomplir ? Rien.  L'état naturel de l'humain, un rien. Moins que rien. Vaurien. Plus j'avance plus je vois derrière moi s'accroître les souffrances qui se jetteront dans le futur d'une manière inexpliquée. Avançons nous ? Non puisque nous mourrons. Je continue ? Arrêtez moi par pitié, et toi prends-moi la main. Tous les bleus du monde me sont intolérables maintenant que vos yeux clairs ont noyé mon être. Sauras-tu te reconnaître ? J'arme vite mon esprit pour contrer les soldats de la réalité. Suis-je fou ? Oui, on m'a diagnostiqué une démence. Plus j'avance plus cette folie me consume en m'enfermant dans le silence. Arrêtez moi ou le monde saura.
Dans quelques lunes j'aurais la réponse à une question : faut-il aimer. Ouvrez vos coeurs, regardez l'être aimé et demandez-vous ceci : pourquoi petit coeur bas tu plus vite ? J'ai la réponse. Mais personne ne le saura.»
.
.
#dessincrayon #drawings #drawingsketch #arts #texte #litteraturefrancaise #writing #ecrire #letters #answer #questions #philosophyquotes #philo #nihilism #truth #spacetime #universe #bodymen #menmodels #gayfitness #boi #lgbtq #back #dos #muscles #hashtag #.
@colean_moore Instagram Profile - inst4gram.com
colean_moore
1

« Un changement va survenir, on y verra que du feu ! Tu es toujours absent. Je suis toujours vivant. Impossible de défaire le lien. Que dois-je accomplir ? Rien. L'état naturel de l'humain, un rien. Moins que rien. Vaurien. Plus j'avance plus je voi

« Je travaille à trouver ce qui n'existe pas. Je regarde des horizons chimériques pour espérer voir quelque mât porteur de bonheur ; mais rien n'arrive à moi. Au contraire, tout s'en va de moi, m'échappe. Tu es toujours absent. 
Cela suffit à rompre les derniers liens. Vingt ans d'une longue vie ce n'est rien : mais c'est suffisant pour partir en laissant derrière soi un fin lambeau d'émois. Qu'on me retienne si l'envie lui en prend, mais qu'on ne me dise plus : Tu es jeune encore, tu n'as rien vécu. L'âge n'est qu'une impression minable. Dans ces espaces et ces temps je suis un vieillard usé. Pardon, je n'aime plus personne. D'âme en âme j'ai voyagé, puis sur des ondes évasées j'ai chanté. Enfin moi j'étais, sur ce monde qui respire, un vent qui, les monts une fois traversés, allait s'amuïr. »
.
.
#painting #oilpainting #art #fineart #rusdianart #italianart #oilmaster #canvas #lin #toile #brush #trees #cadre #academicpainting #oilart #sky #bleu #grey #men #skin #wip #green #artgallery #landscape #slow #oillandscape #drawing #hashtag #point
@colean_moore Instagram Profile - inst4gram.com
colean_moore
0

« Je travaille à trouver ce qui n'existe pas. Je regarde des horizons chimériques pour espérer voir quelque mât porteur de bonheur ; mais rien n'arrive à moi. Au contraire, tout s'en va de moi, m'échappe. Tu es toujours absent. Cela suffit à rompre

« — Pourquoi pleures-tu, toi ?
Pour les mêmes raisons que... En fait il n'y a aucune raison valable puisque je ne sais plus larmoyer. Les fleuves se sont asséchés. On me dira après tout cela... On ne me dira rien à dire vrai. Que peut-on me dire hormis ce que je sais déjà ? Je ne sais rien. Qui me parle ? Des passants qui bientôt seront bien loin. Et toi, où vas-tu, pour combien de temps et avec qui ? Te retourneras-tu pour me regarder une dernière fois ? Voir ce que d'âme écorchée tu laisses derrière toi ? Enfin bon, je parle seul d'un mirage que j'espère, d'une moitié que j'idéalise sans pour autant y croire vraiment... Mais tiens ! tu es multiple et unique, là et ailleurs. 
Qui encore pour lire mes lignes insensées? Qui encore pour bavasser avec un menteur et un enfant ? Qui encore pour aimer un fou sans vraiment l'aimer puisqu'aimer c'est mourir ? Que de questions sans réponses donc, que de balles sans impacts. Qui pour me sauver et qui pour me voir choir ? Qui es-tu mirage ? Qui êtes-vous là derrière ? Traversez ce qui vous sépare de moi et faites face à l'étranger, le mystère qui las mais obligé, vous sourira comme Le Condamné.»
.
.
#draw #texte #writting #drawing #words #art #muscle #men #body #menbody #triangle #geometries #maths #book #litteraturefrancaise #edition #torso #torse #arms #anatomy #fineart #midnight #time #philocosmos #paper #white #robertoferri #hashtag #.
@colean_moore Instagram Profile - inst4gram.com
colean_moore
0

« — Pourquoi pleures-tu, toi ? Pour les mêmes raisons que... En fait il n'y a aucune raison valable puisque je ne sais plus larmoyer. Les fleuves se sont asséchés. On me dira après tout cela... On ne me dira rien à dire vrai. Que peut-on me dire horm

« Terrible. Risible. Invisible. De ce corps que je porte survit une âme fanée qui arpente cette vie longtemps démolie par mille pensées bâtardes. D'un regard limpide s'écoulent cent mirages que je lovent en ma mémoire parée de lézardes minuscules qui grandiront très rapidement. Puis je frôle d'une main tremblante une illusion qui me fait face avec une certaine mesquinerie. Alors je m'écroule en visualisant l'avenir. Celle qui naît de la mort du passé. Je n'irai pas plus loin puisque là-bas c'est incertain. Je regarde uniquement, cloué sur mon siège tandis que le monde autour de moi se déroule à son aise. Quelque chose parcoure mon sang, l'échauffe et me détend. Nous y sommes enfin.»
.
.
#drawing #draw #dessin #texte #poem #edition #men #menbody #nudes #muscle #fleche #back #dos #academicart #comics #boi #gayboy #hole #triangle #géométries #paper #jaune #hashtag #.
@colean_moore Instagram Profile - inst4gram.com
colean_moore
0

« Terrible. Risible. Invisible. De ce corps que je porte survit une âme fanée qui arpente cette vie longtemps démolie par mille pensées bâtardes. D'un regard limpide s'écoulent cent mirages que je lovent en ma mémoire parée de lézardes minuscules qui